Bon en vrai j’ai surtout envie de créer mes propres Tshirt et les offrir à des proches comme cadeau de noël ou d’anniversaire. C’est un peu comme offrir des chaussettes sauf que ça prend plus de temps à fabriquer.

L’idée de créer des tshirts provient de mon affection pour le site de vente geek the yetee et de sa participation très active au marathon caritatif appelée Games done quick. Chaque année, je participe à l’événement, produisant pour l’occasion des ilustrations originale. L’Awesome Game Done Quick (AGDQ), version estivale du marathon, arrive à grand pas.
J’ai pour projet d’y offrir quelques illustrations et tshirt.

Comment Concevoir un motif de Tshirt

Devrais-je plutôt appeler ce chapitre “Comment je crée une illustration “? Après tout cette méthode s’applique à toutes mes images conçues sur support numérique.

Bon vous voyez cette illustration ? Bon ! Je vais essayer de vous expliquer rapidement comment je suis passé de la version 1 à la version 2.

Se poser les bonnes questions

Initialement, j’apprécie la série de jeux vidéos Metroid. C’est déjà un bon indice pour savoir dans quelle voie je veux aller.
Maintenant je me pose une question importante :
Quel genre de motif de tshirt je porterais fièrement durant les soirées mondaines ?

Trouver une bonne composition

Après quelques égarements, j’ai réussi à pondre une première idée suffisante pour être développée.
Il n’y a ici rien de définitif mais on comprend assez bien l’intention de composition chargée, potentiellement gorgée de détails et de personnages.

Voici la seconde étape. Suivant mon idée, je recherche différentes compositions, directement avec des intentions de couleur. Certaines idées se basent plus sur la relation entre deux personnages, les autres idées se concentrent sur la composition initiale, celle illustrant un grand nombre de personnages. C’est naturellement vers cette option que je me tourne car je me pose à nouveau cette question cruciale : Quel genre de motif de tshirt je porterais fièrement durant les soirées mondaines ?

Ici s’impose la dernière étape de ma recherche. A ce stade, 75% du travail est fait. Les personnage ont une position bien déterminée, un dessin suffisamment bien composé pour ne pas nécessiter trop de corrections durant l’étape d’encrage.

A ce moment, je pensais jouer sur des masses de couleurs mais les contraintes techniques liées à la confection de tshirt m’en ont dissuadé.

Etapes pour concevoir une illustration de tshirt geek

Encrer le contour des personnages

L’illustration finale mise au propre !

Si vous regardez plus haut, vous remarquerez que la composition ici présente est très fidèle à celle développée dans le croquis. J’ai simplement corrigé et déplacé certains éléments un peu disgracieux dans la composition du croquis originale.

Je me suis aidé de références pour finaliser le dessin des personnages.

Pour l’encrage, il s’agit pour le moment que d’un simple trait de contour uniforme. J’ai prit soin sur photoshop d’encrer chaque élément indépendamment. Je vous montrerais plus tard pourquoi.

Technique d’encrage et de colorisation numérique

Le processus de travail sur photoshop est le suivant.

Pour chaque personnage vous devez disposer de quatre calques.

  • Le calque le plus haut dans la liste sera votre calque “Encrage de contour”.
  • Le calque juste en dessous doit impérativement être un calque nommé “encrage ombre“. Je les dissocie systématiquement car il peut m’arriver de vouloir travailler sur l’un et pas sur l’autre.
  • Le troisième calque, ici représenté par la dernière étape de l’image, contient mon intention de couleur.
  • Le quatrième calque dans votre liste, le plus bas dans la liste de calque sera un calque opaque, blanc composant le fond de votre image. Il est très important que ce fond blanc passe bien sous l’encrage nommé “Encrage de contour” car au moindre trou ou débord, vous aurez un soucis à l’impression.

Et je vais répéter ça sur tous les personnages jusqu’à que l’image soit terminée.

Il y quelques petits effets, comme des dégradés mais c’est tellement lié à cette illustration que je n’en parlerais pas. Je vous laisse bidouiller et surtout composer vos propres illustrations !

Penser malin, penser récup !

Je vous l’ai promis au début de ce post. J’ai choisi de dessiner les personnages en entier car j’ai utilisé chaque dessin de personnage pour imprimer des stickers. Je vous montre à quoi ils ressemblent en vrai ! La couleur a prit 5 minutes max pour chacun d’eux. Ce sont de simples aplats de couleur uniforme.

Toujours plus de stickers geeks. Gotta stick’ em all !