C’est la rentrée, la période des grands changements. La majorité de mes clients étant anglais, je trouvais plutôt injuste de les laisser de coté simplement parce que je suis un illustrateur français et que mal-grès tout, je suis beaucoup plus à l’aise pour écrire dans ma langue natale.

C’est pourquoi j’ai décidé d’intégrer l’anglais dans les langues disponibles sur mefisheye.com.

Le contenu disponible en anglais sur mefisheye.com

C’est que ça prend du temps de traduire tout un site.

Je me suis concentré sur les pages les plus techniques, profitant d’ailleurs de l’occasion pour revoir mon menu principal.

Ainsi, sont traduites intégralement les pages suivantes :

A propos de Mefisheye

Cette page de présentation va bien au delà de la simple biographie. Vous y trouverez une explication plus détaillée sur mon style de dessin et sur mon processus de travail.

Portfolio

Cette galerie comprend un répertoire assez large de mes dernières illustrations. Il vous permettra de savoir de quoi je suis capable en matière d’illustration. Les images sont classées pour vous permettre de trouver facilement un style de dessin adapté à votre projet.

Contacter Mefisheye

La page de contact vous permettra de me faire parvenir un email via un formulaire de contact. J’y donne également quelques conseils pour que vous ne soyez pas prit au dépourvu face à de futures questions liées à votre commande d’illustrations.

Les articles de blog sont encore écris en français

Le blog me permet de trouver des solutions à des problèmes de fond qui ennuient énormément de créatifs. Il m’aide également à prendre du recul sur ma condition d’illustrateur.

Écrire un blog est un exercice long et difficile. Devoir traduire un article augmente d’autant plus la difficulté. Par ailleurs, je ne me sens pas encore suffisamment à l’aise en anglais écrit pour traduire des articles de blog contenant un langage parfois très technique.

Je ne mets cependant pas l’idée de coté et vous assure, chers lecteurs anglais, que vous ne serez pas laissés de coté trop longtemps. En attendant, je vous propose une solution de secours expliquée plus bas.

Comment changer la langue du site ?

Je propose deux solutions simples pour changer la langue du site.

Changer la langue du site via le menu

Tout d’abord, vous pouvez aisément changer la langue des pages du site en regardant le menu principal. Un petit onglet déroulant vous indique la langue actuelle dans laquelle sont retranscrits les textes présents sur les différentes pages du site.

menu déroulant pour changer de langue sur mefisheye.com
menu déroulant pour changer de langue sur mefisheye.com

Mefisheye.com est configuré pour reconnaître vos habitudes de navigation. Cela signifie que si votre navigateur est réglé pour afficher les textes en français, mefisheye.com affichera les textes en français. Si vous êtes réglés pour lire des textes en anglais, et bien vous aurez accès au contenu anglais.

Un simple clic sur l’onglet déroulant présent dans le menu principal vous permettra de passer facilement d’ une langue à une autre.

Utiliser l’outil de traduction google

Cette seconde option sera très pratique pour toute personne étrangère à la langue de Molière.

Onglet changement de langue google traduction sur mefisheye.com
Onglet changement de langue google traduction sur mefisheye.com

J’ai ajouté un outil de traduction google dans la barre latérale à droite du site internet. A tout moment, vous pouvez choisir de basculer la langue affichée sur le site internet vers la langue de votre choix. Celle-ci semble de suffisamment bonne qualité pour comprendre l’intégralité d’un article.

Je vous souhaite une bonne visite sur Mefisheye.com et beaucoup de plaisir à découvrir les conseils partagés sur le blog pour créatif peaumé !

Rejoignez Mefisheye sur les réseaux sociaux

N'hésitez pas à donner votre avis :

Je vous donne la parole et vous donne des clés pour réussir vos défis dessin.

Le chemin pour devenir illustrateur professionnel est semé d’embuches. Motivation, problèmes d’organisation, connaissances ! Tout cela manque un jour ou l’autre lorsqu’on ambitionne de faire un bon dessin.