Une sorcière rousse sort tout droit d'un livre en lancant un sort avec sa baguette magique.

Si vous êtes en panne d’idée, vous pouvez toujours prendre un livre ou une histoire trouvée sur internet et passer du temps à dessiner vos scènes préférées. Vous me direz dans votre commentaire quel livre vous inspire le plus !

L’autre jour, je parlais de la possibilité de trouver des idées facilement en dessinant des fan-arts. En effet, quand on ne sait pas quoi dessiner, c’est surement parce qu’on pense à pleins de trucs en même temps. On n’arrive pas à se décider sur ce qui est le plus important. Ou alors, on a une idée mais comme il faut penser à pleins de détails, on se met la pression. On oublie alors que le dessin n’existe qu’une fois couché sur le papier (ou l’ordinateur).

Ecrans et concentration

Des êtres humain avec un écran sur la tête
Des êtres humain avec un écran sur la tête

Ben quoi ? Vous l’avez connu vous, l’époque où les livres n’avaient pas d’image ? Le temps où la télé n’existait pas et qu’il fallait écouter la radio ?

L’écran est le premier vecteur de déconcentration aujourd’hui. Notre attention est sans cesse happée par les couleurs, les visuels percutant, le bruit et le montage épileptique de certains films. Lorsque j’ai commencé ce blog, j’ai écrit une histoire sur l’importance de couper internet. Je le pense encore aujourd’hui. En effet, cela met de coté un sacré parasite. Retirez maintenant la télé de votre foyer. Vous vous rendrez compte que les seules choses qui restent sont les livres et le dessin.

Lire pour avoir des images plein la tête

Dessin enfantin des personnages d'Hagrid et du jeune sorcier Harry Potter
Dessin enfantin des personnages d’Hagrid et du jeune sorcier Harry Potter

Quand on lisait Harry Potter (avant que les films n’existent), les seules aides qu’on avait sous la main étaient la couverture du livre et les descriptions. Tout le reste est laissé à notre imagination. Un peu paresseux, je m’efforçais d’encrer les personnages dessinés sur la couverture dans mon imagination. Ainsi, il me suffisait de plaquer cette image sur mes idées quand je lisais une scène.

Si on retire la couverture, on se retrouve en tête à tête avec le texte. Ça commence à devenir intéressant n’est-ce pas ?

Aujourd’hui professionnel de l’illustration, je me rends compte que je répète le même exercice. Je réponds à des descriptions et travaille à partir de références que me donne l’auteur.

Aucune limite à votre imagination

Au coeur de Poudlard, Harry Potter cherche le terrible basilic, un serpent géant effrayant
Au cœur de Poudlard, Harry Potter cherche le terrible basilic, un serpent géant effrayant

La seule limite à votre imagination, c’est vous. Tout n’a pas déjà été fait, tout peut être transformé.

Si on en croit l’adaption du livre Dune par David Linch, on comprend aisément qu’on peut faire absolument tout ce qu’on veut d’un roman pour peu qu’on en respecte les grandes lignes.

L’autre jour, je me suis fais une réflexion. La direction artistique des films Harry Potter est fantastique. Est-il possible que quelqu’un propose un jour une nouvelle version ?

J’ai envie de dire oui ! Pour cela, il faut savoir prendre un sujet à contre-pied.

Et si on intégrait Harry Potter dans un univers de Dark fantasy ? On garde les gentils magiciens mais au lieu de les placer dans un Poudlard merveilleux, on les envoi dans un manoir sombre et crasseux. Cela deviendrait leur quotidien au milieu des fantômes.

Maintenant que le message est passé, place aux commentaires. Dans un premier temps, pouvez-vous me dire quel livre vous inspire le plus ? Ensuite, racontez-moi une anecdote sur un de vos dessins tiré d’une de vos lectures !

Rejoignez Mefisheye sur les réseaux sociaux

4 thoughts on “Avoir des idées : Lire des histoires”

  1. Oui moi aussi j’adore m’inspirer de livre, sacrilège, quand j’étais petite je dessinais a meme les pages de mon livres. Je sais que mes tomes d’harry potter et du Seigneur des anneaux ont ces petits gribouillis caché dans certaines pages. Plus récement j’ai fait des fanart d’un livre que j’adore : la trilogie de Bartiméus. Dans un sens j’aimerai qu’il ne sois jamais adapté au cinéma. De cette façon le livre, et son imagerie dans ma tête, resterons à moi seule. Car je suis la seule a imaginer les personnages et les créature de cette façon.

  2. Allez je joue le jeu aussi : Je viens de lire 4 livres de Chair de poule (lecture 8-10 ans) et je ne m’attendais pas à cette qualité ni à cette diversité. Je prévois de dessiner quelques scènes que j’ai trouvé super chouettes !

  3. super article j’avoue ne jamais avoir utilisé mes lectures pour dessiner mais ce serai bien de s’y mettre.

    En ce moment je lis la trilogie du passe miroir et j’avoue avoir du mal à lâcher se livre il n’est pas totalement étrangé à ma dernière nuit blanche. Le livre des étoiles aussi aurait pu être une belle source de dessin.

    merci pour cette article inspirant

N'hésitez pas à donner votre avis :

Je vous donne la parole et vous donne des clés pour réussir vos défis dessin.

Le chemin pour devenir illustrateur professionnel est semé d’embuches. Motivation, problèmes d’organisation, connaissances ! Tout cela manque un jour ou l’autre lorsqu’on ambitionne de faire un bon dessin.