comment créer un style de dessin
Au milieu d’un temple de l’ancien Egypte, un aventurier se demande pourquoi il trouve le temple qu’il visite étrange.

Maintenir un style de dessin dans une série d’images

Je travaille depuis quelques mois sur la direction artistique de mon jeu de société. Comme je souhaite que le public comprenne que les images appartiennent au même projet, j’ai défini un style de dessin. Je vous explique comment je fais.

Pour vous familiariser avec la définition d’un style de dessin, vous pouvez lire rapidement l’article précédent dans lequel je partage une définition simple et claire d’un style de dessin.
Il vous suffit de cliquer sur ce lien pour comprendre un peu mieux ce qu’est un style de dessin.

Contrôler le style quand les images de la série ont un thème commun

Mon premier exemple se concentre sur des images partageant un thême commun (animaux, paysages, personnages, etc.).

Note : Pour définir la continuité d’un style de dessin dans une série d’images, deux illustrations peuvent être suffisantes.

Un style de dessin contrôlé grâce aux outils

On peut commencer par lister les outils qui permettent de créer les illustrations. En effet, si vous travaillez en groupe et que vous désirez un style de dessin très précis, imposer des outils et un processus de création rigoureux deviennent très important.

  • Il n’y a pas de contour autour des formes (encrage)
  • Les volumes sont traités avec une brosse diffuse granuleuse.
  • Les formes sont découpées franchement.
  • Les format est imposé

On liste ensuite les caractéristiques fondamentales du projet.

  • Les animaux sont plausibles dans un monde réel.
  • les dessins répondent à un style semi réaliste.
  • Les scènes sont démonstratives.
  • Les illustrations sont adaptées au grand public.

Enfin, on identifie les caractéristiques techniques des objets à l’intérieur du dessin.

  • Ce sont tous des animaux.
  • Tous les animaux sont bioluminescents.
  • Il n’y a pas de texture.
  • Les couleurs sont très vives, souvent saturées
  • Le décors est bien défini au premier plan. Il est beaucoup moins précis en arrière plan.
  • Un sujet principal prend beaucoup de place dans la composition

Tant que vous ou les membres de l’équipe respectez ces règles, le projet disposera d’un style de dessin cohérent. La direction artistique sera respectée.
Si jamais vous observez un décalage, c’est qu’il faut probablement rajouter quelques règles dans votre liste. A vous d’adapter mes conseils à vos besoins.

Cependant, comme l’humain apprécie la variété, vous serez surement emmené à contredire certaines de ces règles. Vous pouvez donc, si besoin, apporter des nuances à votre style de dessin.

Maintenir un style quand une image du projet est hors sujet

Imaginons que les illustrations du jeu de société représentent des animaux mais que l’une d’elle, la boite de jeu par exemple, présente des êtres humains dans un vaisseau. Cela semble hors sujet, non ? Pourtant on peut adapter le style de dessin à cette nouvelle configuration.

Ci dessous, quelques exemples d’une série avec des humains et des paysages.

On remarque que certaines règles sont bafouées. C’est bien la preuve qu’il faut savoir lâcher un peu de leste.

Un style de dessin n’impose pas forcément de respecter la totalité des codes. Dans un premier temps, vous pouvez mettre de coté certaines règles voir les déformer. Ensuite, les autres règles, celles qui dirigent l’esthétique globale du jeu, doivent impérativement être respectées. En ce sens, vous pouvez mettre à jour votre liste de contraintes.

  • Il n’y a pas de contour autour des formes (encrage)
  • Les volumes sont traités avec une brosse diffuse granuleuse.
  • Les formes sont découpées franchement.
  • Les format est imposé
  • Les animaux personnages sont plausibles dans un monde réel.
  • les dessins répondent à un style semi réaliste.
  • Les scènes sont démonstratives.
  • Les illustrations sont adaptées au grand public.
  • Ce sont tous des animaux.
  • Tous les animaux La majorité des sujets sont bioluminescents.
  • Il n’y a pas de texture.
  • Les couleurs sont très vives, souvent saturées
  • Le décors est bien défini au premier plan. Il est beaucoup moins précis en arrière plan.
  • Un sujet principal prend beaucoup de place dans la composition

On remarque que les règles trop contraignantes disparaissent. D’autres deviennent plus permissives.

Au fur et à mesure que vous êtes confrontés à une situation inédite, revoyez ce qui fait l’essence du style de votre projet. Les autres règles deviendront situationnelles. Cela veut dire qu’elles dépendront du sujet à illustrer.

Maintenir son style de dessin dans son portfolio

Je pense que vous commencez à comprendre la logique du style de dessin. L’essence de votre style de dessin, une fois réduite à son plus petit décimal commun correspond à ce que vous êtes, ce que vous aimez et ce que vous voulez vendre à vos clients.

Vous n’avez pas le choix. Pour qu’on vous reconnaisse sur internet, il faut qu’on reconnaisse votre style. Si votre portfolio doit comporter plusieurs styles, il faut continuer de creuser ce qui fait l’essence de votre style de dessin. Cela peut prendre beaucoup de temps.

Dans mon cas, j’ai réussi à identifier plusieurs systématismes dans mes illustrations.

  • Je ne fais que du dessin numérique.
  • Les formes sont tranchées.
  • Les palettes colorées sont très riches, généralement avec une approche réaliste de la lumière.
  • Les textures sont traitées synthétiquement.
  • Beaucoup d’images sont dessinées en clair-obscur.
  • Les images encrées privilégie une ligne claire.

Voici quelques-unes de mes images qui répondent au même style mais dont la thématique change.

Au fur et à mesure, certaines règles vont changer, d’autres vont s’ajouter. Vous pouvez essayer de faire l’exercice de votre coté et peut être mettrez vous enfin le doigt sur votre style de dessin.

Rejoignez Mefisheye sur les réseaux sociaux

One thought on “j’apprends : Créer un style de dessin”

  1. Super , on voit vraiment une continuité dans cette série sur les créatures bioluminescentes!
    Merci pour vos explications cela va grandement m’aider 🙂

N'hésitez pas à donner votre avis :

Je vous donne la parole et vous donne des clés pour réussir vos défis dessin.

Le chemin pour devenir illustrateur professionnel est semé d’embuches. Motivation, problèmes d’organisation, connaissances ! Tout cela manque un jour ou l’autre lorsqu’on ambitionne de faire un bon dessin.