dessinateur caméléon touche à tout avec son autoportrait derrière lui

Comme d’habitude, je me pose des questions sur le métier d’illustrateur. Cette fois-ci, je m’interroge sur un profil de dessinateur très particulier surnommé le dessinateur caméléon.

C’est quoi un dessinateur caméléon ?

Véritable contre exemple du profil d’illustrateur professionnel classique, l’illustrateur caméléon cherche à toucher tous les secteurs de l’illustration. Il s’imagine ainsi pouvoir décrocher un maximum de contrats et ainsi gagner correctement sa vie.

Les difficultés rencontrées par le dessinateur caméléon

Malgré cet objectif louable, le dessinateur caméléon risque d’être confronté à pas mal de difficultés.

Vous ne possédez pas de style de dessin personnel

Je place cet argument en première position pour que vous ne passiez pas à coté. A l’heure d’internet et de l’hyper connectivité, il devient très important de contrôler votre image sur les réseaux sociaux. Vous aurez surement remarqué qu’au milieu d’un fil continue d’informations, vous pouvez avoir du mal à capter toutes les informations.

Avoir un style de dessin personnel permet à la communauté qui vous suit (vous et 1000 autres artistes) de vous reconnaître au premier coup d’œil. Ils n’auront pas besoin de lire votre nom pour découvrir votre dernière création.

Créer un style de dessin n’est cependant pas évident. Je me suis penché sur le sujet dernièrement pour essayer de donner quelques conseils. Passez voir l’article suivant : https://mefisheye.com/creer-style-dessin/

Vous devez à chaque fois vous adapter à votre futur client

A partir du moment où vous allez mettre la main sur un nouveau profil de client, vous serez obligé de créer une nouvelle série d’illustrations qui correspondront à leur direction artistique. Sinon vous ne les intéresserez pas. Certains privilégient le dessin numérique, d’autre le dessin traditionnel. Dans l’industrie du jeu vidéo, on attendra de vous que vous sachiez faire du photobash et de la 3D.

Ce temps que vous passerez à apprendre de nouvelles techniques pourrait être utilisé pour trouver des clients adaptés à vos compétences actuelles.

Votre portfolio n’a ni queue ni tête.

dessins de personnages n'allant pas bien ensembles
Difficile de faire cohabiter tous ces personnages

Il n’est pas évident d’avoir un portfolio cohérent lorsqu’on passe sont temps à changer de style de dessin. C’est encore plus confus pour un client qui s’attend à trouver des illustrations correspondant à la dernière œuvre qu’il a vu sur la toile, celle qu’il appréciait.

Vous obtenez un profil de dessinateur “touche à tout”

J’aime bien l’idée d’être affublé d’un petit surnom lorsqu’on parle de mon travail. On trouvera donc “le type qui fait des dessins débiles super beaux”, “La fille qui peint des animaux morts “, “le gars qui fait des dessins vectoriels très géométriques”.

Si votre galerie se compose de pleins de styles différents, vous deviendrez “la personne qui fait n’importe quoi”.

C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui.

Je n’ai pas honte de citer Remi gaillard.

Les clients auront tendance à vous demander d’imiter le style de quelqu’un d’autre.

Dans un premier temps, cela semble être une opportunité pour vous dépasser en gagnant de l’argent. Cependant, vous pourriez un jour être confronté à un client dont la demande sera à l’opposée de vos compétences. Il sera alors important de mettre fin à ce cercle vicieux toxique.

Les atouts du dessinateur caméléon

combattant shaolin à 8 bras en plein combat
Puisque vous désirez garder cet état d’esprit, et bien mettez y le paquet !

En effet, il n’y a pas que des désavantages à être un dessinateur caméléon.

Des compétences exceptionnelles

Votre capacité d’adaptation est une preuve de vos compétences techniques exceptionnelles. Vous comprenez parfaitement ce que vous étudiez et êtes capables d’identifier rapidement les caractéristiques d’un style de dessin.

C’est une compétence recherchée dans certains studios

Il existe plusieurs milieux professionnels où posséder de nombreux styles de dessins est une force. C’est le cas en dessin d’animation par exemple.
Cette compétence est également attendue dans les studios à la recherche d’une direction artistique originale.

Vous faites la joie des commanditaires privés

Étrangement, certains client se limitent au prix de votre prestation et à la simple capacité de savoir dessiner correctement. Un client de ce type lâché dans un portfolio aussi varié aura l’impression de faire ses courses au supermarché. Il pourra pointer du doigt un style de dessin qui lui plait.

Créer un profil de dessinateur caméléon viable

etre motivé quand on est dessinateur
Surtout, restez motivés !

Si vous jouez la carte du style de dessin caméléon, essayez de créer des séries d’illustrations. Vous pouvez par exemple vous concentrer sur un projet de livre pour enfant où vous développerez une direction artistique originale (adaptée à votre futur client).

Ce sera l’occasion de travailler la couverture du livre, définir des concepts de personnages, dessiner des cabochons plus simples pour les têtes de chapitre et bien sur proposer des illustrations d’intérieur de livre.

Il existe des astuces plus farfelues dont je parlerais dans un prochain article ! Pour le moment, je vous souhaite bon courage !

Rejoignez Mefisheye sur les réseaux sociaux

3 thoughts on “J’apprends : le dessinateur caméléon”

  1. Je me définis comme ça, parce que ‘jaime bien changé de medium, et je me pose pas trop la question de savoir si ça va correspondre ou pas.
    Mais comme tu le dis a un moment on est vite noyé dans la masse, et c’est là qu’il faut se poser les question : est ce que je continue a être cameleon et du coup j’y vais à fond ou alors je développe mon propre style?
    Au final est ce que je me définie pas comme caméléon car je ne sais pas si j’ai un style ou que je suis en train de le chercher?? Je suis perdue.
    J’aime beaucoup ces articles car ils répondent a des questions que j’ai et a chaque fois j’en ai une nouvelle et j’attend l’article suivant avec impatience, savoir si je vais trouver des réponses à mes nouvelles interrogations.

    1. Coucou mop et merci d’être aussi fidèle ! J’ai souvent l’impression qu’on est pressés parles obligations, et ce dès le collège. Il faut trouver un travail, être efficace. Mais est-ce qu’on prend vraiment le temps d’y réfléchir ?
      Si tu as des questionnements particuliers, tu peux en parler ! Ça sera l’occasion de faire un article qui en parle !

      1. Je note ! Je vais mettre en correctement en forme mes questions pour ensuite en discuter, car pour le moment ça ressemble a une grosse bouillie d’interrogation.

N'hésitez pas à donner votre avis :

Je vous donne la parole et vous donne des clés pour réussir vos défis dessin.

Le chemin pour devenir illustrateur professionnel est semé d’embuches. Motivation, problèmes d’organisation, connaissances ! Tout cela manque un jour ou l’autre lorsqu’on ambitionne de faire un bon dessin.